불문학 : 『오라스』에 나타난 죽음의 문제

저작시기 1995.01 |등록일 2003.07.10 | 최종수정일 2016.07.16 파일확장자어도비 PDF (pdf) | 13페이지 | 가격 4,800원
다운로드
장바구니관심자료
상세신규 배너

서지정보

발행기관 : 한국불어불문학회 수록지정보 : 불어불문학연구 / 31권 / 1호
저자명 : 이경의 ( Kyeong Eui Rhee )

영어 초록

Horace, premie`re trage´die re´gulie`re de Pierre Corneille apre`s le succe`s et la souffrante querelle du Cid, marque un tournant important dans sa carrie`re dramaturgique. Soucieux des re`gles tre`s de´fendues par les doctes comme Chapelain et d`Aubignac, Corneille s`attachera de´sormais au genre tragique malgre´ son retour momentane´ a` la come´die, son premier amour de la cre´ation the´a^trale. En ce qui concerne la lecture d`Horace, il existe un certain nombre de dichotomies expliquant les principaux sujets de la pie`ce : le sentiment / la raion, la nature / l`Histoire, l`individu / l`Etat ou les Dieux, l`amour / la raison d`Etat, etc. Dans cette opposition, la supe´riorite´ de la seconde cause est habituellement observe´e au de´triment de la premie`re. Bien que ce genre d`interpre´tation binaire soit apte a` montrer la nature du conflit corne´lien, il ne´glige un autre sujet essentiel que pre´sente cette trage´die de la guerre : le the`me de la mort. Pour ce qui est des traits ge´ne´raux de la mort qui se trouvent dans Horace, parlons d`abord de son caracte`re fratricide. Ce sont les cas entre Rome et Albe, Horace et Curiace, et enfin le me^me Horace et Camille : nous voyons ici le passage de la dimension politique a` la dimension familiale. En second lieu, la mort est revendique´e par la plupart des personnages : cette revendication ne signifie pas seulement sa propre mort mais aussi la mort de l`autre pour plusieurs causes. En dehors de ces traits ge´ne´raux, le sujet de la mort comporte plusieurs significations selon le contexte the´a^tral et le rapport de forces chez les personnages. Premie`rement, il y a une mort comme cha^timent : le vieil Horace jure qu`il va tuer son fils qui a pris la fuite dans le combat selon le te´moignage de Julie : le jeune Horace tue effectivement sa propre soeur Camille qui le deshonore et maudit Rome : le chevalier romain Vale`re revendique la mort d`Horace, cruel assassin de la jeune Camille. Deuxie`mement, il y a une mort pour la raison d`Etat et l`honneur : les trois Curiaces et les deux Horaces sont morts pour les causes pre´cieuses que sont l`Etat et l`honneur : au cinquie`me acte, le jeune Horace, apre`s le meurtre de Camille, souhaite sa propre mort pour sauvegarder son honneur. Troisie`mement, Camille, he´roi¨ne de la pie`ce, offense et l`honneur de son fre`re et la gloire de son pays pour affirmer l`inde´pendance de sa conscience. Quatrie`mement, la passive Sabine, faute d`avoir le courage de re´sister a` son destin, demande en vain a` trois reprises sa propre mort. L`importance du the`me de la mort se rencontre e´galement dans sa varie´te´ lexicale. Le vocabuliare de´signant la mort se classe en trois groupes : adjectifs, noms et verbes. En effet, les lexiques concernant la mort sont aussi nombreux que ceux qui concernent la gloire et la vertu. Le sujet de la mort qui fait comprendre les caracte`res des principaux personnages et leur action sce´nique nous fournit ainsi un vaste champ d`interpre´tation a` la fois the´matique et lexical.
  • 구매평가(0)
  • 구매문의(0)
      최근 구매한 회원 학교정보 보기
      1. 최근 2주간 다운받은 회원수와 학교정보이며
         구매한 본인의 구매정보도 함께 표시됩니다.
      2. 매시 정각마다 업데이트 됩니다. (02:00 ~ 21:00)
      3. 구매자의 학교정보가 없는 경우 기타로 표시됩니다.
      4. 지식포인트 보유 시 지식포인트가 차감되며
         미보유 시 아이디당 1일 3회만 제공됩니다.

      찾던 자료가 아닌가요?아래 자료들 중 찾던 자료가 있는지 확인해보세요

      더보기
      상세하단 배너
      우수 콘텐츠 서비스 품질인증 획득
      최근 본 자료더보기
      상세우측 배너
      추천도서yes24
      다음
      불문학 : 『오라스』에 나타난 죽음의 문제