불문학 : 싯귀vers에 대한 세가지 관점 : 일반싯귀 , 자유싯귀 , 작가싯귀

저작시기 1995.01 |등록일 2003.07.10 | 최종수정일 2016.07.16 파일확장자어도비 PDF (pdf) | 14페이지 | 가격 4,900원
다운로드
장바구니관심자료
상세신규 배너

서지정보

발행기관 : 한국불어불문학회 수록지정보 : 불어불문학연구 / 31권 / 1호
저자명 : 김옥련 ( Ok Ryon Kim )

영어 초록

Qu`est-ce que le vets? Cette simple question implique a` la fois le proble`me du rapport du vers et de la poe´sie: celui du me`tre et du rythme, et celui de la langue et du discours. Nous proposons trois points de vue sur le vers: le vers ordinaire, le vers-libre, le vers du discours. Les deux premiers points de vue sont fonde´s sur la the´orie tnaditionnelle du rythme, par exemple, la me´trique. Ces deux points de vue situent la signification des adjectifs "ordinaire" et "libre", et nous permettent de comprendre la querelle du vers-libre. Pour pre´senter un nouveau regard sur le vers, nous proposons l`expression "le vers du discours". Ce que nous entendons par cette expression, c`est l`extension de la me´trique jusqu`a` une poe´sie sans me´trique. Il ne s`agit pas du vers-libre compris comme la ne´gation des formes fixes. Le vers est libre dans la mesure ou` le vers est du discours. Le vers, soit l`alexandrin traditionnel qui maintient la me´trique, soit l`alexandrin qui viole la me´trique, sera libre quand le discours rec¿oit la me´trique et non pas le contraire. Pour que le discours puisse recevoir la me´trique, le troisie`me point de vue rede´finit le ro^le des nombres, de la ce´sure et de la rime du vers: Premie`rement, le vers renonce a` la notion de pied comme une unite´ me´trique car la notion de pied conserve le nombre qui conserve l`ordre, et qui conserve la me´trique quantitative. Si le vers renonce a` la notion de pied comme une unite´ me´trique, c`est qu`il renonce a` compter: ici tombe l`opposition entre compte´ et non-compte´, celle entre le vers ordinaire et le vers-libre. Deuxieme`ment, le vers renonce a` la notion de ce´sure comme une coupure. Elle doit e^tre comprise comme un accent. Par la`, elle peut participer a` la re´alite´ du discours. L`accent me´trique a` la 6e position n`est pas seulement me´trique, mais passe pour l`accent rythmique. Troisie`mement, on rede´finit la rime. La rime est l`e´le´ment de composition, non l`indice de la fin du vers. Elle organise tous les autres mots du vers. Le poe`te se de´livre de la contrainte du vers en recevant la rime, non seulement a` la fin du vers, mais dans tous les coins du poe`me. Apre`s avoir rede´fini des e´le´ments inte´rieurs du vers, le troisie`me point de vue rede´finit des e´le´ments exte´rieurs du vers, disons la notion de la strope a` celle d`un poe`me. Enfin, le vers ne peut pas rester l`unite´ me´trique. Il devient l`unite´ du discours.
  • 구매평가(0)
  • 구매문의(0)
      최근 구매한 회원 학교정보 보기
      1. 최근 2주간 다운받은 회원수와 학교정보이며
         구매한 본인의 구매정보도 함께 표시됩니다.
      2. 매시 정각마다 업데이트 됩니다. (02:00 ~ 21:00)
      3. 구매자의 학교정보가 없는 경우 기타로 표시됩니다.
      4. 지식포인트 보유 시 지식포인트가 차감되며
         미보유 시 아이디당 1일 3회만 제공됩니다.
      상세하단 배너
      우수 콘텐츠 서비스 품질인증 획득
      최근 본 자료더보기
      상세우측 배너
      추천도서yes24
      다음
      불문학 : 싯귀vers에 대한 세가지 관점 : 일반싯귀 , 자유싯귀 , 작가싯귀
      페이지
      만족도 조사

      페이지 사용에 불편하신 점이 있으십니까?

      의견 보내기